Euro
5 Décembre 2017 à 20h09 - 39

Comment estimer mes impôts 2017 ?

Évaluez sans tarder vos impôts 2017 et facilitez-vous la vie en utilisant un outil extrêmement précis et rapide : le simulateur d’impôts. C’est un outil disponible sur certains portails dédiés à l’estimation de vos impôts. Une connexion internet est donc requise afin d’avoir accès au simulateur en question.

Fonctionnalités de l’outil

Le simulateur calcule automatiquement l’impôt dont devra s’acquitter le contribuable en fonction des informations qu’il aura introduites.

Celles-ci sont entre autres sa situation familiale et le nombre d’enfants à charges permettant de définir le nombre de parts fiscales du foyer. L’utilisateur indique ensuite l’ensemble des revenus du foyer fiscal, les frais ainsi que les différentes charges déductibles.

Les autres produits défiscalisants seront également mentionnés sur le formulaire en ligne afin de permettre le calcul de la réduction d’impôt y afférente.

Ce sont les actifs financiers (FIP et FCPI, SCPI, SOFICA), ainsi que les actifs immobiliers (LMNP, Censi-Bouvard, Pinel, Malraux, Scellier, Girardin Outremer, etc.).

Les dons aux œuvres seront également mentionnés afin de bénéficier d’une déduction sur la base imposable.

Quels autres avantages peuvent être obtenus du simulateur ?

Grâce au simulateur, le contribuable connaît à l’avance le montant qu’il aura à payer en 2018. Pour cela, il lui est possible de programmer éventuellement une mensualisation de son paiement. Il pourra également préparer dès à présent son formulaire de déclaration, téléchargeable auprès du site de l’impôt ou auprès de l’administration fiscale. Le contribuable peut alors opter soit pour la déclaration en ligne, soit pour la déclaration sur papier, tout en sachant que la télédéclaration est obligatoire à partir d’un certain montant.

Simuler ses impôts, c’est aussi pouvoir vérifier le calcul du fisc : s’assurer qu’aucune réduction d’impôt n’a été omise par rapport à la souscription à des produits défiscalisants. Le contribuable vérifie également qu’il n’a pas omis de déduire des charges auxquelles il peut avoir droit, etc.

Réagissez !