Euro
14 Juin 2019 à 14h51 - 91

Acheter un logement dans l'immobilier neuf en loi Pinel ?

Votre projet 2019 : acheter un logement neuf en loi Pinel. Tout ce que vous devez connaître pour éviter certains « appâts commerciaux », booster votre rendement et bien entendu être éligible à la loi sont détaillés dans cet article. Rappelons que la loi Pinel vous donne non seulement l’opportunité de percevoir des revenus issus d’un bien neuf d’un secteur tendu, mais aussi de défiscaliser.

Simuler son éligibilité

Il existe désormais des outils de simulation en ligne qui vous permettent de vous renseigner en un seul clic de souris et en moins de 30 secondes. Par exemple si la commune où vous comptez investir est éligible à la loi Pinel ou non. Rappel sur l’éligibilité en fonction de l’emplacement : les zones éligibles ont été préalablement découpées par le Ministère de la cohésion des territoires. Ce sont les zones A Bis, A et B1.

Trouver le bien en ligne

Vous pouvez commencer à rechercher des biens en ligne : certains sites spécialisés en loi Pinel vous proposent un large choix de régions à communes éligibles. Attention car il peut aussi s’agir de sites de promoteurs immobiliers qui mettent en avant leurs propres programmes Pinel. Ces derniers coûtent cher : vigilance et comparaison des prix s’imposent. Le mieux serait de faire vous-même l’acquisition de votre bien.

Avec un programme neuf concocté par les promoteurs, vous pouvez certes bénéficier par exemple de la TVA réduit et d’un forfait livré clé en main. Les programmes concernent aussi les ventes en avant-première avec un package garanti, incluant la gestion des locataires. Vous pouvez prendre en main vous-même toutes ces contraintes pour économiser sur votre budget et éviter d’éroder votre rendement.

Se rendre sur place avant de valider son choix

Vous avez repéré un ou deux logements répondant à vos attentes et à votre budget dans une ville éligible ? Rendez-vous obligatoire sur place car les descriptions en ligne trop souvent commerciales ne correspondent pas toujours à la réalité. Assurez-vous par exemple de la proximité des réseaux de transport et des commerces, de la situation proprement dite du logement, de la qualité de l’environnement immédiat. Informez-vous sur les caractéristiques du secteur, les atouts : les conseils complets sur businessimmo.com.

Négociez bien le prix d’achat

Sachez bien négocier le prix d’achat de votre bien, sachant que vous devez encore vous acquitter de frais de notaire. Pour cela, vous devez être en connaissance de l’état du marché immobilier local ainsi que des cycles immobiliers. Informez-vous aussi sur la date de livraison du bien, s’il s’agit d’un logement récent ou d’occasion à rénover.

Mettez en avant les points faibles que vous avez constaté au cours de votre visite, que ce soit sur le logement lui-même ou son emplacement et son environnement. Le mieux serait même de programmer plusieurs visites si vous résidez à proximité du bien, sachant que vous ne pourrez pas repérer tous ces points faibles en un seul passage. Présentez plusieurs offres de concurrents après les avoir sélectionnés – deux ou trois offres qui vous intéressent. Annoncez votre budget, même s’il est éloigné du prix de vente proposé par le vendeur.

Ne pas hésiter à se tourner vers son CGP

Le conseiller en gestion de patrimoine est votre meilleur allié dans votre recherche de logement Pinel. Il doit être indépendant afin de vous guider de manière totalement objective. Le mieux serait de ne pas choisir un CGP rattaché à des promoteurs immobiliers spécifiques puisqu’il pourrait éventuellement mettre en avant les produits de ces derniers, ce qui ne serait pas intéressant pour le rendement de l’activité. Le CGP mettra en place la meilleure politique patrimoniale adapté à votre cas et à votre situation.

Réagissez !