Euro
24 Mars 2020 à 10h13 - 138

Pensez à investir dans un bien en loi Pinel avant 2021

La loi Pinel expirera le 31 décembre 2021 ; un nouveau dispositif sera ou non mis en place en remplacement de celle-ci, dans le cadre de la politique de logement du gouvernement. Ainsi, il reste deux ans pour ceux qui souhaitent profiter d’une réduction de leur impôt sur le revenu tout en investissant dans l’immobilier.

La reconduction décidée suite au succès du dispositif

La loi Pinel n’a cessé de séduire dans le secteur de la pierre depuis son lancement en septembre 2014 et ce, après l’expiration de la loi Duflot. Si cette dernière se révélait peu attrayante aux yeux des investisseurs, le dispositif Pinel en revanche a vu plus de 50% des logements neufs bénéficier de ce montage.

Balcons, Bâtiment, Plantes De Patio

Les raisons de l’impopularité de la loi Duflot vs le succès Pinel

Rappelons que la loi Duflot n’avait proposé aux investisseurs qu’une seule durée d’engagement, tandis que ces derniers pouvaient choisir entre 6 ans, 9 ans et 12 ans. Idem pour le taux de défiscalisation : un seul taux pour la loi Duflot, contre trois pour la loi Pinel (12%, 18% et 21% en fonction de la durée d’engagement dont nous venons de faire mention). Les zones d’éligibilité pour la loi Duflot ne répondent pas aux attentes des investisseurs, zones ayant alors été élargies avec son successeur. Ces dernières sont, pour 2020, les zones A, A Bis et B1, c’est-à-dire les mêmes que pour l’année 2019.

Cependant, bien que le recentrage n’ait pas concerné ledit zonage, un reclassement des villes a été décidé par le Ministère de la cohésion des territoires, justement afin de répondre davantage aux réelles attentes tout en conservant l’objectif principal du dispositif qui est de satisfaire les demandes en logement locatif neuf dans les zones tendues.

Par ailleurs, la loi Duflot ne proposait pas aux familles du loueur la possibilité d’occuper le bien, avantage proposé avec la loi Pinel. Cet atout considéré comme étant un point fort pour l’investisseur se révélait pourtant incohérent par rapport aux objectifs Pinel. Ce, puisque le loueur privilégie avant tout sa famille, au détriment des autres demandeurs de logements. Ce qui a été pointé du doigt, la loi Pinel ayant été qualifié de « dispositif pour les riches ».

En bref, il est intéressant de s’enquérir de ce qui va changer pour l’immobilier sur la loi de finances 2020 avant d’investir dans un logement Pinel. Vous y trouverez entre autres les informations sur le dispositif en Bretagne ainsi que les nouvelles mesures sur les autres dispositifs applicables à l’immobilier.

Attention au choix du bien Pinel

La reconduction du dispositif s’est accompagnée non seulement du recentrage opéré sur certaines communes – ce qui donne lieu à un nouveau plafond de loyers et de ressources du locataire 2020. En effet, ladite reconduction est également assortie de la modification de la typologie de l’immobilier. Ainsi, à partir du 1er janvier 2020, les logements collectifs sont les seuls à être éligibles. Toutefois, les maisons individuelles dont le permis de construire a été délivré avant cette date seront éligibles jusqu’à la fin de l’expiration du dispositif.

Quelle solution pour ceux qui n’ont pas assez de fonds pour l’acquisition ?

Il existe une autre manière de bénéficier de la loi Pinel et donc de la réduction d’impôt pour ceux dont les fonds destinés à l’achat d’un bien neuf sont insuffisants. Il suffit en effet d’investir dans une société civile de placement immobilier ou SCPI ! Le mécanisme est le même : être soumis à une durée d’engagement de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans afin de profiter de la réduction d’impôt y afférente. Le produit à souscrire est alors la SCPI Pinel qui sera commercialisée par des exploitants spécialisés et agréés par l’Autorité des marchés financiers.

Réagissez !