Euro
8 Janvier 2020 à 15h46 - 111

SCPI financée à crédit : ce que vous devez connaître

Les fonds propres dont vous disposez ne vous permettent pas de financer au comptant vos parts de SCPI ? Les sociétés civiles de placement immobilier peuvent s’acquérir à crédit et cette option est même extrêmement intéressante. Voyons pourquoi et effectuons une synthèse sur ce que vous devez connaître avant d’acquérir vos parts.

Achat à crédit et effet de levier

L’effet de levier se traduit par l’augmentation de la capacité d’investissement grâce à l’endettement. Pour cela, le rendement de la SCPI doit être supérieur aux taux de l’organisme de crédit.

Pour raccourcir la durée du prêt, vous pouvez mixer à la fois crédit et apport personnel. Une partie des loyers servira à rembourser les mensualités tandis que l’autre pourra être affecté à l’achat de nouvelles parts si vous souhaitez développer votre portefeuille de placement SCPI.

En savoir plus à propos de l’effet de levier sur blog-notes-finances.com.

La déductibilité des intérêts de votre imposition à l’IR

Autre avantage de la souscription à crédit pour l’achat d’une SCPI : vous pouvez déduire les intérêts de l’emprunt de vos revenus imposables à l’impôt sur le revenu, en particulier de vos revenus fonciers.

La simulation de votre investissement

Pour dégager l’effet de levier cité plus haut ainsi que l’impact de la déductibilité des intérêts sur vos impôts, la simulation de votre investissement SCPI est donc recommandée. Vous pourrez alors décider :

  • du montant de votre apport personnel à injecter dans le financement de vos parts
  • du montant de vos mensualités et de votre effort d’épargne
  • de la durée de votre prêt
  • de la durée de la détention de vos parts

Les banques n’octroient pas toujours de prêt pour financer une SCPI

Si vous achetez vos parts auprès d’une société de gestion et que vous vous tournez vers les banques, celles-ci n’accorderont pas toujours de prêt pour financer votre placement. Les banques déploient en effet une certaine politique suivant laquelle elles privilégient leurs propres SCPI, étant donné qu’elles en commercialisent également. Dans ce cas seulement, elles débloquent plus facilement les crédits nécessaires à leur financement.

Toujours est-il que cette stratégie ne s’applique pas pour toutes les banques et que certaines demeurent ouvertes aux demandes de financement d’investisseurs acquérant leur SCPI auprès des sociétés de gestion. Les taux peuvent cependant s’avérer plus ou moins plus élevés. Il convient donc de toujours réaliser un comparatif sur les différentes conditions qui s’appliquent et de demander l’avis de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

Les conditions prises en considération avant l’octroi d’un crédit

Les SCPI seront détenues sur une période minimale de 10 ans à 15 ans, voire plus, afin de pourvoir profiter pleinement de son rendement et de son amortissement à terme. Choisissez donc une banque qui vous permettra d’étaler vos mensualités sur la même période afin de jouir de l’effet de levier expliqué ci-dessus. Sachez également que vos parts de SCPI feront l’objet d’un nantissement à titre de garantie.

Par ailleurs, si vous investissez par le biais d’une assurance-vie, il faut retenir que la plupart des assureurs n’autorisent pas le financement à crédit.

Financer une SCPI par le biais d’un CGP

Les conseillers en gestion de patrimoine proposent aussi certaines SCPI ; il est parfois intéressant de se tourner vers ces derniers dans la mesure où ils peuvent obtenir des solutions de financement adaptées à votre situation financière.

En outre, vous pouvez mettre à exécution les conseils personnalisés recueillis auprès de ce dernier et ce, quant au choix de votre SCPI, en adéquation avec votre situation patrimoniale. Ces actifs ont différentes vocations, par exemple la constitution d’un capital, la possibilité d’épargner et de préparer votre retraite ou encore de réduire votre impôt sur le revenu.

Réagissez !